En route pour la lune !

Hier soir où la lune brillait sous nos yeux, nous aurions pu flotter avec la chaise How High the Moon de Shiro Kuramata.

l-homme-a-marche-sur-la-lune-nasaapollo-11

l’homme a marché sur la lune  et se flotte dans l’espace…

Ce designer japonais a créé cette assise en 1986 et la nomma How High The Moon en référence à la chanson d’Ella Fitzgerald, grande chanteuse de jazz américaine. Shiro Kuramata, un des acteurs du courant artistique du Postmodernisme (1972 à nos  jours), créa cette assise en bloc d’acier composée d’accotoirs et de quatre pieds métalliques. Il a voulu interpréter l’archétype du fauteuil de manière plus contemporaine en supprimant la matière imposante utilisée dans les autres fauteuils classiques comme le bois, le plastique ou encore la mousse polyuréthane. Il souhaitait mettre en œuvre une assise qui exprimait la légèreté et l’apesanteur. Nous prenons ainsi le rôle d’un astronaute flottant et survolant l’espace de notre salon. Shiro conçoit cette assise à partir d’une structure en résille d’acier, ce matériau qui privilégie l’expérience sensorielle. De plus, ce fauteuil en acier fait appel à l’effacement selon un jeu de transparences, d’ombres et de lumières. Nous pouvons percevoir alors ce vide que contient cette assise, cherchant à se mettre en scène au sein de son environnement, dans son apparition et dans sa disparition.

Ainsi, en ce lundi soir, nous pouvions nous sentir parmi les étoiles, assis, dans cette structure légère et immatérielle… ↓

Shiro Kuramata, Fauteuil How High the Moon (1986)

Shiro Kuramata, Fauteuil How High the Moon (1986)

Shiro Kuramata c’est aussi : ↓

Shiro Kuramata, Fauteuil Miss Blanche (1988) Fauteuil en matière plastique transparente incluant des pétales de rose, inspiré du chemisier orné de roses rouges de Vivien Leigh dans un Un tramway nommé Désir

Shiro Kuramata, Fauteuil Miss Blanche (1988). Fauteuil en matière plastique transparente incluant des pétales de rose, inspiré du chemisier orné de roses rouges de Vivien Leigh dans Un tramway nommé Désir

 

Shiro Kuramata, fauteuil pour Cappellini

Shiro Kuramata, fauteuil pour Cappellini

 

Chloé Lapied-Katuszynski

Auteur: François BOUTARD

L'auteur de ce blog : déjà surnommé le "Jean-Pierre Coffe du rock" a décidé de vulgariser et faire connaître une autre de ses passions : l'art contemporain et le design. Community Manager et Rédacteur Web, il aime créer du contenu intelligible qui donne du sens à tous ceux qui veulent découvrir et se familiariser avec l'art contemporain et le design.

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *