Erró : des mosaïques byzantines à Speedy Graphito

Ah une interview d’Erró dans son atelier… On devine une accumulation d’œuvres tant l’homme, à plus de 80 ans, continue de produire frénétiquement. À propos de cette carrière prolixe, je lui avais posé directement la question, au moment de l’accrochage pour sa grande rétrospective au Musée d’Art Contemporain de Lyon : « Combien de toiles avez-vous réalisé dans votre vie ? ». La réponse, après un moment de réflexion, fusa : « Je pense dans les 13.000, mais sans compter les dessins »… ↓

Toiles d'Errró, accrochage en cours pour la rétrospective Errró

Toiles d’Errró, accrochage en cours pour la Rétrospective Errró au MAC Lyon (3 octobre 2014 – 22 février 2015)

Revenons à cette interview réalisée par Valérie Duponchelle et Aurélia Vertaldi. Elle fait partie d’une série intitulée «Dans l’atelier de…». Titre trompeur puisqu’il ne s’agira aucunement d’évoquer l’atelier de travail, les outils, le rythme de réalisation d’une toile, mais plutôt d’évoquer la formation du jeune artiste et les influences qui ont inspiré sa peinture. De façon plus ou moins surprenante, cela va des peintures byzantines au street art, en passant par l’expressionnisme allemand. ↓

 

Mosaïque Byzantine dans l'Eglise Sainte-Sophie, Istanbul

Mosaïque Byzantine dans l’Eglise Sainte-Sophie, Istanbul. Erró étudia la technique de la mosaique byzantine à Ravenne.

 

Emil Nolde, Soleil Tropical, 1914

Emil Nolde, Soleil Tropical, 1914. Erró apprécie la peinture de cet expressionniste allemand.

 

Emil Nolde, La vie du Christ (cycle complet), 1911

Emil Nolde, La vie du Christ (cycle complet), 1911

Edvard Munch, Femme sur la plage, 1898. Munch fut un précurseur du collage. Il jouait des assemblages permettant de superposer des figures et des couleurs

Edvard Munch, Femme sur la plage, 1898. Munch fut un précurseur du collage. Il jouait des assemblages permettant de superposer des figures et des couleurs

 

Speedy Graphito, Chupa Shoot, 2007

Speedy Graphito, Chupa-Shoot, 2007, artiste du street art plébiscité par Erró

F.B.

 

Quant à Sppedy Graphito, il fait le lien avec une personnalité de la Figuration Libre dont nous allons reparler très bientôt sur le blog…

Auteur: François BOUTARD

L'auteur de ce blog : déjà surnommé le "Jean-Pierre Coffe du rock" a décidé de vulgariser et faire connaître une autre de ses passions : l'art contemporain et le design. Community Manager et Rédacteur Web, il aime créer du contenu intelligible qui donne du sens à tous ceux qui veulent découvrir et se familiariser avec l'art contemporain et le design.

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *