Hella Jongerius, Lièvre assiette pour Kreo, édition illimitée

Écrit par

Les mots du Design #4

Blog, Design| Vues: 284

Dimanche, dimanche, dimanche, design, design, design. C’est donc parti pour vous donner deux définitions autour de l’univers foisonnant du design qui épateront vos amis. Aujourd’hui, un billet sous le signe du «K», avec un collectionneur-galeriste compulsif : Didier Krzentowski  et un cinéaste avant-gardiste : Stanley Kubrick.

 Kubrick dans Artdesigntendance ça marche ! – scène de 2001 : l’Odyssée de l’espace

Kreo : Enfant, il collectionnait les timbres, les porte-clés, les buvards de pharmacie. Adulte, Didier Krzentowski a jeté son dévolu sur l’art contemporain, puis sur la photo et enfin sur les lampes, dont il possède environ 300 modèles. Collectionneur maladif et passionné (pléonasme), l’homme, qui a d’abord fait fortune dans les vêtements de sports Killy, s’est pris de passion pour le design contemporain au point de devenir l’un des meilleurs éditeurs de petites séries au monde. Une sorte de haute couture du design pour amateurs très éclairés. Sa galerie réunit la crème de la crème : Marc Newsom, Jasper Morrison, les Bouroullec, Hella Jongerius, Wieki Somers, Pierre Charpin, Martin Szekely… Le point commun de ces créateurs ? Leurs projets toujours porteurs d’innovation (et pour la plupart impossibles à fabriquer en série, ce qui justifie le développement en galerie), plastiquement irréprochables. Avec ces créations ultra luxueuses, mais presque toujours esthétiquement très épurées et souvent très complexes en fabrication, le galeriste apporte sa pierre à l’édifice et réalise les rêves les plus fous de designer devenus les siens. ↓

Hella Jongerius, Lièvre assiette pour Kreo, édition illimitée

Hella Jongerius, Lièvre assiette pour Kreo, édition illimitée

 

Kubrick : « Si vous demandez à un designer (plutôt quadra) quel est son film culte, attendez-vous à avoir comme réponse :  2001 : l’Odyssée de l’espace. Le chef d’oeuvre de Stanley Kubrick (1968) fait partie des références constantes du design contemporain. Cette épopée de science-fiction nourrit l’inspiration des créateurs qui – parfois malgré eux – sont toujours dans une quête du futur. Quand Olivier Mourgue crée la série Djinn avec Airborne en 1964, il n’imagine pas meubler le vaisseau spatial de Kubrick quelques années plus tard. Le réalisateur fut d’ailleurs l’un des rares à travailler en tandem avec un décorateur attitré, en l’occurrence Ken Adam (à qui on doit plusieurs décors de James Bond). ↓

Les fauteuils Djinn d'Olivier Mourgue dans 2001, l'Odyssée de l'espace de Stanley Kubrick (1968)

Les fauteuils Djinn d’Olivier Mourgue dans 2001 : l’Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick (1968)Voilà, c’est

 

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, vous pouvez reprendre votre activité dominicale après m’avoir lu !

Les définitions sont extraites de l’excellent livre : Les 101 Mots du design à l’usage de tous – Marion Vignal & Cédric Morisset, Archibooks.
 
F.B. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Copyright Art Design Tendance - Réalisation SwMedia