Sergei Isupov, Anniversaries, 2014. Porcelain, slip & glaze.

Écrit par

La céramique plus que jamais ULTRACONTEMPORAINE !

Art contemporain, Blog, Design| Vues: 294

 Ce billet fait suite à l’interview avec Claire Arnaud, galeriste spécialisée à Lyon dans la céramique. À cette occasion, j’ai découvert le travail spécifique nécessaire à l’aboutissement d’une pièce de céramique. Surtout, j’ai mis un point d’honneur à ne pas trancher l’éternel débat stérile entre les tenants de l’artisanat et ceux d’une pratique qui se revendique d’un artisanat d’art, jusqu’à une pratique artistique à 100 %.

Sergei Isupov, Speech of the Wild Animal, 2012. Porcelain, slip, glaze, 24.5 x 29 x 10''

Sergei Isupov, Speech of the Wild Animal, 2012. Porcelain, slip, glaze, 24.5 x 29 x 10 ». Courtesy Ferrin Contemporary

Il est grand temps de dépoussiérer l’image trop sage et rétro qu’entretient la céramique en France. Il n’y a guère qu’en France pour ancrer la céramique dans un académisme formel. Oui, la céramique est un médium qui permet une expression à part entière en empruntant à la sculpture et à l’installation notamment. Les céramistes contemporains que j’ai récemment découverts m’ont donné une toute autre image de cette pratique, très éloignée de l’image d’Epinal de la porcelaine de Limoges par exemple. Qu’on se comprenne bien cher lecteur, je n’ai rien contre la capitale limougeaude ! Je dis simplement que la céramique emprunte des voies très classiques, et d’autres beaucoup moins, et que l’amateur de belles choses pourra aussi  bien trouver de belles pièces manufacturées issues de la Manufacture de Sèvres que des pièces de Sergei Isupov (cf. ci-dessus), petits bijoux sarcastiques en diable !

La preuve de cette contemporanéité en images, grâce aux artistes et galeries qui ont bien voulu répondre à ma demande. ↓

Dam Wouter, céramique

Dam Wouter, céramique. Un minimalisme splendide, des formes très recherchées et un gros travail sur la couleur (engobe)

Dam Wouter, céramique

Dam Wouter, céramique

Dam Wouter, céramique

Dam Wouter, céramique

 

Dorothee Schellhorn, Keruan III, 2005. Porcelaine

Dorothee Schellhorn, Keruan III, 2005. Porcelaine. Courtesy Kunstforum Gallery. Une autre vision de la céramique comme objet dans l’espace physique, une installation.

Dorothee Schellhorn, Still Life VII, 1998. Argile

Dorothee Schellhorn, Still Life VII, 1998. Argile

 

Anne-Marie Laureys, céramique

Céramique, Anne Marie Laureys. Une céramique inspirée, l’art de la métamorphose…

Anne-Marie Laureys

Céramique, Anne Marie Laureys

Anne-Marie Laureys

Céramique, Anne Marie Laureys

 

Sergei Isupov,Busker_bottom_detail-72dpi-LW-940x602

Sergei Isupov, Busker, bottom detail. On reconnaitr instantanémant les céramiques de Sergei Isupov qui nous embarque dans son univers irréel… Courtesy Ferrin Contemporary

Sergei Isupov, Seeds, 2009. Stoneware, 29 x 29 X 18''. Courtesy Ferrin Contemporary

Sergei Isupov, Seeds, 2009. Stoneware, 29 x 29 X 18 ». Courtesy Ferrin Contemporary

Sergei Isupov, Anniversaries, 2014. Porcelain, slip & glaze.

Sergei Isupov, Anniversaries, 2014. Porcelain, slip & glaze. Courtesy Ferrin Contemporary

F.B.

Mes plus vifs remerciements à Claire Arnaud, Anne Marie Laureys, Dam Wouter, Hanspeter Daehler galerie Kunstforum et Leslie Ferrin galerie Ferrin Contemporary !

4 Responses to " La céramique plus que jamais ULTRACONTEMPORAINE ! "

  1. GODARD Pierre dit :

    Bonjour, merci pour cet article ! Effectivement vous avez totalement raison, cet art est encore aujourd’hui, assez ignoré des musées et des marchands, mais pour combien de temps encore ?
    En attendant, tout cela fait le bonheur des collectionneurs avertis ou pas… Qui pourront constituer des collections dont la qualité et la diversité n’auront rien à envier à celles beaucoup plus onéreuse concernant la peinture et la sculpture.

  2. Difficile de faire entrer la céramique dans le monde de l’Art ; très interpellée par les pièces de céramiques chinoises du musée Guimet il y a 40 ans, j’ai essayé pour ma part d’oeuvrer dans ce sens, surtout en développant et créant des émaux somptueux de « grand feu » (1300°) qui ont donné lieu à plusieurs publications dans la revue de la céramique et du verre. Les effets magnifiques et précieux de leurs surfaces sont remarquables et peu connus malheureusement…. Très peu de céramistes s’y atélent car cette recherche est longue et il y a beaucoup de pertes…Avec des blogs comme le votre cela devient peu à peu
    un monde qui perce ! Merci à vous,
    Christine/ Céramiste : AAF-MDA-Fondation Taylor-ArtCéram Sèvres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Copyright Art Design Tendance - Réalisation SwMedia