Landscape of energy #BiennaleLyon

Landscape of energy #BiennaleLyon

Les Biennales se suivent et se ressemblent. Comme pour l’édition 2013, mon premier coup de cœur va à un artiste du sud-est asiatique , pour un travail de réalisation filmique. Je n’ai pas choisi Yuan Goang-Ming parce qu’un plan de son film incarne l’affiche de cette 13e Biennale d’art contemporain, mais bien parce que son film projeté au second étage de la Sucrière : Landscape of energy – stillness, 2014, interroge avec finesse et intelligence notre rapport à la modernité. ↓

Landcape of Energy se passe sur la côte sud-est de Taiwan

Landscape of Energy se passe sur la côte sud-est de Taiwan, près du Kenting National Park. Un endroit touristique donc…

LCentrale nucléaire de Ma’anshan est située à l’extrémité sud-est de l’île de Taïwan. Curieusement, elle domine la station balnéaire de South Bay, à côté du Parc national de Kenting, un haut-lieu du tourisme local. C’est cette première incongruité sur laquelle nous interroge l’artiste. Que la société des loisirs voisine avec un risque majeur, dans un endroit paradisiaque ; un symbole de la « vie moderne », thème retenu de cette 13e Biennale ? Pour Yuan Goang-Ming la réponse est évidente…

À la projection du film qui montre habilement la cohabitation pacifique de l’homme et du nucléaire, dans une ambiance angoissante, j’ai immédiatement pensé à la ville abandonnée de Pripiat, anciennement la ville des travailleurs de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Si Yuan Goang-Ming se saisit d’un thème peu original pour dénoncer les oripeaux du progrès moderne, en revanche, la forme qu’il emploie est remarquable de simplicité et d’esthétique. L’oeuvre déroule des paysages panoramiques à un rythme lent, de la South Bay rayonnante avec sa plage, à l’intérieur déshumanisé des panneaux de contrôle de la centrale nucléaire, en passant par des manèges d’enfants, instillant un doute terrible.

Yuan Goang-Ming présente une autre performance visuelle au Musée des Confluences, Before Memory.

Yuan Goang-Ming, extrait vidéo Landscape of energy – stilness, 2014.

La plage de South Bay, sur la côte du sud(-est de Taiwan

La plage de South Bay, sur la côte du sud-est de Taiwan. Au fond, un des minarets menaçant de la centrale nucléaire de Ma’anshan

Yuan Goang-Ming, vue de l'installation vidéo Landscape of Energy, plan survolant la centrale nucléaire

Yuan Goang-Ming, vue de l’installation vidéo Landscape of energy, plan sur le survol la centrale nucléaire

Extrait du film Landcape of energy - stillness, 2014. Plan sur un manège d'enfants abandonné

Extrait du film Landcape of energy – stillness, 2014. Plan sur un manège d’enfants abandonné

Yuan Goang-Ming, Landscape of energy - stillness, 2014. Plan à l'intérieur de la cxentreale nucléaire de Ma'anshan

Yuan Goang-Ming, Landscape of energy – stillness, 2014. Plan à l’intérieur de la centrale nucléaire de Ma’anshan

F.B.

Auteur: François BOUTARD

L'auteur de ce blog : déjà surnommé le "Jean-Pierre Coffe du rock" a décidé de vulgariser et faire connaître une autre de ses passions : l'art contemporain et le design. Community Manager et Rédacteur Web, il aime créer du contenu intelligible qui donne du sens à tous ceux qui veulent découvrir et se familiariser avec l'art contemporain et le design.

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *