Portrait Milena Levent, directrice de Museum Connections

Écrit par

Milena Levent : « il n’est plus tabou d’associer culture et économie. »

Blog, Interviews, Museogeeks| Vues: 858

Milena Levent dirige le Salon Museum Connections, le rendez-vous annuel international du Business Muséal. Pour l’édition 2018 qui se déroulera Porte de Versailles à Paris les 17 et 18 janvier 2018, le blog Art Design Tendance est une nouvelle fois partenaire de l’événement.

J’ai donc souhaité poser à Milena quelques questions pour vous présenter le Salon, et comprendre ce qui en fait aujourd’hui un événement très couru des responsables de musées français et internationaux.

Portrait Milena Levent, directrice de Museum Connections

Portrait Milena Levent, directrice de Museum Connections

 

Art Design Tendance : Bonjour Milena. Museum Connections s’affiche comme le rendez-vous incontournable du « Business Muséal ». Cela a-t-il toujours été le cas ? 

Milena Levent : Museum Connections, anciennement Museum Expressions créé en 1994 (le salon a changé de nom en 2015) a toujours été le rendez-vous phare, le seul point de rencontre international, entre les fabricants de produits dérivés culturels et les responsables de boutique de musées et sites culturels (parcs, zoos, châteaux, office de tourisme,…). La boutique étant depuis longtemps une source de revenus pour les musées et les sites culturels, parfois même un pôle plus lucratif que celui de la billetterie, la notion de business muséal était donc, depuis le début, sous-jacente. Fort de son succès, le salon a poursuivi son évolution dans cette dynamique et nous avons créé une nouvelle zone d’exposition dédiée aux autres leviers de développement de ressources propres. Ainsi, depuis 3 ans, nos visiteurs professionnels peuvent dénicher sur le salon des produits d’équipement et des services de valorisation. C’est aussi depuis que nous mettons vraiment en avant la notion de « business muséal » ; avec la baisse des subventions, la baisse des visiteurs enregistrés post-attentat…, il n’est plus tabou d’associer culture et économie, le développement des ressources propres étant devenu une problématique des plus actuelles. Face à ces constats, les musées ont dû repenser leur modèle économique ; l’objectif premier de Museum Connections est de les accompagner dans cette transition. S’ajoute à cela, l’apparition d’une révolution numérique à travers des outils de médiation culturelle interactifs et immersifs, qui pousse elle aussi les musées à se réinventer. A mes yeux, ces deux transformations/révolutions vont de pair puisqu’en s’équipant par exemple avec de nouveaux outils numériques, les musées deviennent plus attractifs, attirent ainsi de nouveaux publics et/ou les jeunes publics (millenials, scolaire, etc), ce qui participe à leur rayonnement et de facto augmente leurs ressources propres.

A.D.T. : Comme chaque année, Museum Connections proposera sur 2 jours des conférences pour comprendre le musée en train de se faire et celui de demain. Des directeurs/managers de grandes institutions culturelles internationales interviendront. Vont-ils partager leur expérience « terrain » ?

M.L. : Dédié aux professionnels des musées et de la culture, le cycle de conférences Museum Connections apporte une grande importance au partage d’expérience entre pairs, proposant aux intervenants de présenter leurs projets depuis la genèse aux retours des visiteurs en donnant un maximum de détails pratiques sur la méthodologie, ce qui a fonctionné ou non. Je vous conseille de ne pas louper les interventions de Jonas Heide Smith de la Galerie Nationale du Danemark présentant leur nouvelle application mobile utilisant la reconnaissance visuelle, celle de Pamela Meyer du centre d’art contemporain de New Orleans qui expliquera comment monter un espace de co-working dans un musée et de Judith Kadee de la Villa Mondriaan qui partagera ce qu’elle a appris de la mise en place d’une Escape Room dans son musée. Enfin, nous finirons la seconde journée de conférence sur une intervention des plus pratiques et honnêtes avec l’expérience de Zak Mensah des musées de Bristol qui a su transformer ses boutiques de musées en entreprises culturelles. 

A.D.T. : Quels objectifs chiffrés et qualitatifs souhaitez-vous atteindre pour cette nouvelle édition ?

M.L. : Etant à la veille du salon, nous pouvons déjà faire un excellent constat : pour cette nouvelle édition, Museum Connections investit un nouveau hall de la Porte de Versailles et augmente sa surface de plus de 2. 500m². Nous accueillerons une cinquantaine de sociétés supplémentaires. Mais les objectifs chiffrés ne sont pas notre ambition première ; nous mettons surtout toute notre énergie dans des objectifs qualitatifs : le parrainage renouvelé du Ministère de la Culture ; des pavillons internationaux ; des conférences présentant des facteurs clefs de réussite, un visitorat hautement qualifié composé de directeurs de musées à renommée internationale ; des départements des publics, des collections, du mécénat, de la communication… Et des exposants sélectionnés pour leur créativité, leur savoir-faire et la pertinence de leur offre pour le secteur culturel.

Milena, merci, et rendez-vous donc à Museum Connections les 17 & 18 Janvier prochain !

→ Le Programme des Conférences des 17 & 18 Janvier

F.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Copyright Art Design Tendance - Réalisation SwMedia