Moroso fait son show à Lyon

La célèbre marque de design Moroso a fêté l’année dernière ses 60 années d’existence. Pour cette occasion, l’éditeur italien a choisi de célébrer cet événement en France, à Lyon. Le choix de la capitale rhônalpine est loin d’être un hasard lorsque l’on sait l’importance de l’histoire de la soie à Lyon, et, plus généralement, du tissu. Ainsi, le Musée des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon accueille jusqu’au 1er septembre l’exposition Lo sguardo laterale. Moroso, une recherche entre Arts décoratifs et Design. Conjointement à cette manifestation, l’espace showroom de Claude Cartier Décoration présente une sélection harmonieuse des pièces raffinées de Moroso. Artdesigntendance, blog lyonnais, ne pouvait rater l’occasion de couvrir l’événement. A cette occasion, votre serviteur zélé est allé à la rencontre de Claude Cartier pour en savoir plus…

Claude Cartier bonjour, merci de recevoir Artdesigntendance dans votre show-room. Une question qui me brûle les lèvres : comment avez-vous réussi à faire venir Moroso chez « vous » pour marquer l’événement ?                                                           Cela fait maintenant une dizaine d’années que je travaille avec la marque Moroso. Patrizia Moroso – Directrice artistique de l’éditeur, apprécie mon travail, tant dans la mise en avant personnelle que je fais des produits Moroso que du respect de la marque.  C’est donc naturellement que Patrizia m’a annoncé vouloir associer notre show-room à l’anniversaire de l’entreprise, en résonance avec une exposition au musée des Tissus et des Arts Décoratifs.

Qu’est-ce qui vous enthousiasme le plus chez Moroso ?                                                                                                                       Sans hésiter la liberté de création de la marque, en grande partie due à la personnalité de Patrizia Moroso. C’est une personne qui, en plus, est dotée d’un incroyable flair pour dénicher de nouveaux talents et les faire émerger. Prenez par exemple la designer Patricia Urquiola ou encore le duo de créateurs Nipa Doshi et Jonathan Levien. Ce n’est ainsi pas un hasard si une institution publique et culturelle comme le Musée des Tissus et des Arts Décoratifs a accepté d’organiser une exposition autour d’une marque commerciale. Moroso a un ADN très artistique. Je dois aussi dire que le positionnement de mon show-room, à savoir proposer des univers meublés très éclectiques, se marie bien avec la liberté créative de Moroso. J’aime piocher dans différents styles. Moroso ne se limite pas à une ligne éditoriale et me permet justement de varier les ambiances que je propose dans mes espaces.

 Qu’est-ce qui différencie profondément Moroso des autres éditeurs italiens ?                                                                                    J’y reviens mais sans conteste c’est cette démarche artistique. N’oubliez pas que Moroso a été partenaire du Palais de Tokyo et que la marque est régulièrement invitée à la Biennale de Venise.

 Claude Cartier, merci !

A mon départ Claude Cartier me demande si je suis allé aux Rencontres d’Arles cette année, preuve que le design n’est jamais éloigné de la démarche artistique…

La scénographie des pièces de mobilier Moroso est à découvrir jusqu’au 3 Août chez Claude Cartier Décoration, 25 Rue Auguste Comte, 69002 Lyon ↓

Une scénogarphie soignée chez Claude Cartier décoration pour Moroso

Une scénographie soignée chez Claude Cartier décoration pour Moroso.

    

Trait de lumière sur le Canapé My Beautiful Back Side, Designers : Nipa Doshi & Jonathan Levien pour Moroso

Trait de lumière sur le Canapé My Beautiful Back Side, designers : Nipa Doshi & Jonathan Levien pour Moroso

 

Canapé Gentry au fond, à gauche canapé Fergana, designer : Patricia Urquiola pour Moroso

Canapé Gentry au fond, à gauche canapé Fergana, designer : Patricia Urquiola pour Moroso

 

A droite deux assises Misfits, designer Ron Arad pour Moroso. Au fond à gauche fauteuil Shadowy, designer : Tord Boontje pour Moroso. A gauche, canapé Bohemian, designer : Patricia Urquiola pour Moroso.

A droite deux assises Misfits, designer : Ron Arad pour Moroso. Au fond à gauche fauteuil Shadowy, designer : Tord Boontje pour Moroso. A gauche, canapé Bohemian, designer : Patricia Urquiola pour Moroso.

 

Dans la cour du Musée des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon, fauteuils outdoor Shadowy, designer : Tord Boontje pour Moroso

Dans la cour du Musée des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon, fauteuils outdoor Shadowy, designer : Tord Boontje pour Moroso

Photos Chez Claude Cartier Décoration ©Erick Saillet

Deuxième et dernière photo ©François Boutard

F.B.

Auteur: François BOUTARD

L'auteur de ce blog : déjà surnommé le "Jean-Pierre Coffe du rock" a décidé de vulgariser et faire connaître une autre de ses passions : l'art contemporain et le design. Community Manager et Rédacteur Web, il aime créer du contenu intelligible qui donne du sens à tous ceux qui veulent découvrir et se familiariser avec l'art contemporain et le design.

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *