Écrit par

Retour en images sur #Art Paris Art Fair 2013 – Partie 1

Art contemporain, Blog| Vues: 431

 J’étais ravi de revenir à l’édition 2013 de Art Paris Art Fair. Qui plus est, auréolé d’un badge Presse, une année après avoir démarré mon blog et couvert pour la première fois cette manifestation.  ↓

Arrtdesigntendance.com

Cette nouvelle édition s’est déroulée du 27 au 31 Mars dans le décor majestueux du Grand Palais. En laissant traîner mes oreilles ici ou là, j’ai appris que cette foire se veut le pendant de la FIAC, mais à une échelle hexagonale. C’est donc une foire marquée par une très large représentation française agrémentée d’une touche russophone – Russie à l’honneur cette année avec une plate-forme réservée à ses galeries représentantes – et la présence de quelques galeries d’Europe Centrale à l’instar de l’année passée.

Si l’année dernière j’avais voulu vous faire partager mes coups de cœur, avec des explications précises sur le travail des artistes qui m’avaient marqué, j’ai choisi cette année de vous laisser la parole ! Je vous propose ainsi une galerie d’œuvres qui ont suscité, durant mes cinq heures  trente de déambulation, – et oui quand on aime…- un arrêt, une interrogation, une rêverie, un rire. A ces œuvres,  j’ai attribué un titre évocateur, à l’instinct et sur le moment. Si dans cette sélection un tableau, une photographie ou une installation vous interpelle, commentez-le directement sur mon blog et je me ferai un plaisir d’essayer de vous fournir une interprétation du travail de l’artiste et ainsi le sens de sa démarche. Comparé à l’édition précédente, j’ai remarqué la disparition d’installations de type vidéo ou mécanique, avec un retour en force de la peinture. Certains expliquent que le marché, – et oui nous sommes dans le cadre d’une foire – privilégie les valeurs sures et de ce fait s’oriente moins vers des œuvres jugées plus difficiles à mettre en valeur. Reste le plaisir des yeux et de la découverte, à nul autre pareil, quand devant vous s’affichent les couleurs de notre époque contemporaine !

Mes coups de cœur et leur titre, – aléatoires -, à vous de m’interroger ou encore mieux, de partager d’autres découvertes si vous vous êtes rendus sur place. ↓

Carambolage situationne

Carambolage situationnel

 

 

Charolais mood
Charolais Mood

 

Chez moi

Chez moi

Comme un film - photo prise lors de la Foire

Comme un film – photo prise lors de la Foire

 

Comme un film - photo originale plus nette

Comme un film – photo originale plus nette

 

Crocodile translucide

Crocodile translucide

 

Flash

Flash

Flou envoûtant

Flou envoûtant

 

La liberté OU le pétrole

La liberté OU le pétrole

Le pétrole alimentant la démocratie

Le pétrole alimentant la démocratie

 

Process à l'étalement des lapins crétins

Process à l’étalement des lapins crétins

Les lapins crétins éclatés

Les lapins crétins éclatés

Mappemonde

Mappemonde

 

Miles au Tibet

Miles au Tibet

 

Nuageux

Nuageux

 

Plastic Home

Plastic Home

Prolongement naturel

Prolongement naturel

 

Rony s'occupe de tout

Rony s’occupe de tout

 

The Green Pope

The Green Pope

Tremblement

Tremblement

F.B.

4 Responses to " Retour en images sur #Art Paris Art Fair 2013 – Partie 1 "

  1. Coup de cœur pour la map monde .. réalisée avec quel matériau ?

    • Travail très intéressant. L’artiste : Jean Denant, représenté par la Galerie Leonardo Agosti.Il s’agit d’un ravail au marteau sur du placo-plâtre !
      Titre de l’oeuvre : Mappemonde (je n’ai rien changé :-)) – l’exemplaire présenté à la Foire est le n°7, il y a des variantes. Jean Denant s’intéresse au « work in progress », à savoir le processus de fabrication de l’oeuvre ; lien vers textes : http://jeandenant.fr/site/textes.html. Il a une prédilection pour le travail sur les matériaux de chantiers, le bois, les métaux et aussi l’adhésif, le polystyrène, les néons.
      Il a une prédilection pour travailler « in-situ », par exemple directement sur des murs en extérieur. Résumé de son travail : http://www.artfloor.com/ebn.ebn?pid=576 et site Internet de l’artiste : http://jeandenant.fr/site/jean_denant.html
      Merci d’avoir joué le jeu 🙂

  2. Caro dit :

    La « Mappemonde » une super idée quand ton mur est abimé tu le customizes.
    Rony j’aurai poussé plus loin en mettant des chevaux? !

    • Il faut parfois laisser suggérer…c’est une critique acerbe de l’empire McDonalds. le nom de l’oeuvre : Roni loves you.
      Pour info l’artiste est hongrois et se nomme Istvan Marias alias Horror Pista. Il s’exprime via des
      « boxworld »,ses scénettes sont mises sous cloche. C’est un artiste qui aime raconter des fables (très inspiré par les contes anciens),
      et les comics book. Pour la série Roni loves you, Pista s’appuie sur la Ferme des animaux de Georges Orwell (on peut le penser), et critique ainsi la
      construction d’un empire agroalimentaire qui gère tout !
      Merci d’avoir réagi au billet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Copyright Art Design Tendance - Réalisation SwMedia