Drone MAVIC AIR

AvatarÉcrit par

Gilles Desplanques : le drone, meilleur ami de l’homme ?

Art contemporain, Blog| Vues: 118

À l’heure des réseaux sociaux et de l’hyper-connexion numérique, nous trouvons sans cesse des moyens de nous inter-connecter. Avec des plateformes, des assistants virtuels, des robots. Pire, nous nous inventons des identités numériques, des personas marketing qui au gré des contextes trahissent ce que nous sommes vraiment. Le revers de la médaille est l’extension du domaine de la solitude… 

Le drone de compagnie

Dans ce nouveau paysage qui favorise le paraître à l’être, l’homme se fait de nouveaux amis, pour peu qu’il en garde encore le contrôle. Ainsi est-il du drone, petit aéronef sans pilote télécommandé. Ça m’a toujours fasciné, ce petit engin au bruit de bourdon ultra maniable. Le drone est en passe de devenir le meilleur compagnon de l’homme. On lui confie sans sourciller la seule besogne : l’espionnage, la surveillance, l’intervention dans les situations d’urgence et même le droit de tuer. Mais on peut se montrer plus charitable avec lui et en faire le témoin de ses escapades préférées.

Le DJI Mavic Air est le drone de compagnie par excellence. Un appareil compact qui tiendra dans le sac du randonneur et lui assurera des prises de vues impeccables. Un témoin pour mettre en scène ses aventures, et je cite l’argument du constructeur : « Pour les amateurs de drones qui souhaitent partager facilement des vidéos sur les réseaux sociaux ». 

Le drone, animal de compagnie du futur ?

C’est la question que j’ai envie de poser. Et à laquelle l’artiste Gilles Desplanques que j’ai découvert à l’occasion de l’exposition « Hétérotopia » au Château de Servières à Marseille en 2017, a répondu. Artiste engagé dans son art et inspirant, j’avais parlé de lui dans le billet : « C’est quoi l’art contemporain ? » du 28 octobre 2017. Dans cette exposition, Gilles Desplanques avait dévoilé 2 vidéos que l’on pourrait qualifier de « futuristes », dont une qui m’a beaucoup amusée… sur la compagnie d’un drone ! ↓

 

Teaser Le stadium from gilles desplanques on Vimeo.

Ah vous ne verrez plus les drones de la même manière après cet extrait vidéo :-)) Ne nous y trompons pas, c’est bien l’aéronef qui promène en laisse l’humain. Prophétie ? Signe avant-coureur d’une société humaine dépassée par les technologies qu’elle met au point ? Menée dorénavant par le bout du nez ? Un homme incapable de communiquer avec ses semblables, prisonnier de lui-même à l’image de l’homme-lampe sous perfusion ?

F.B.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Copyright Art Design Tendance - Réalisation SwMedia