Aaron Egert -1

Écrit par

Aaron Hegert, détournement de l’image publicitaire

Art contemporain, Blog| Vues: 199

Aaron Hegert

Aaron Hegert -2

Aaron Hegert -3

Aaron Hegert -4

Aaron Egert -5

Aaron Hegert

Aaron Hegert 

Travaux issus de The Money Makers and Every Day.

Le travail de Hegert est un exemple fantastique de la photographie d’observation, appuyée par un concept solide. J’ai inclus une photographie extraite d’Every Day parce qu’il me rappelle le style d’un Cartier-Bresson, dans son humour et son art de la composition.

« Les lieux publics à travers le monde sont inondés d’images publicitaires qui représentent les valeurs culturelles perçues et imaginaires de la société, des corps idéalisés ou des attitudes jusqu’à des versions exagérées de nos peurs et de nos désirs. Ma série actuelle de photographies, intitulée Le Makers-A Money, référence à l’objectif fondamental de la publicité qui est de vendre des produits, ainsi qu’au sentiment inconfortable éprouvé à cause de la valeur accordée à l’art comme une marchandise-est un examen de la mise en place, du contexte, de la signification et de la fonction des images photographiques que la publicité véhicule dans les lieux publics ; et ainsi  les possibilités d’accorder un nouveau sens à ces images par le biais de leur réutilisation.

Mon concept est basé sur ma conviction que les matériaux nécessaires pour construire une critique efficace de la société d’aujourd’hui sont déjà présents dans la langue de cette société et que, grâce à des procédés simples de décontextualisation et de réorganisation, un autre ensemble sensé peut surgir. Pour explorer ces possibilités, j’ai créé une série de photographies dans laquelle j’efface les éléments de texte et les mentions publicitaires à partir d’affichages publicitaires extérieurs utilisés dans Paris. En procédant de la sorte, je libère l’image de son obligation commerciale. Dans le même temps, le contexte du milieu urbain dans laquelle l’image est utilisée s’exprime plus fortement.

Ces images- à l’origine des « citoyennes » d’un pseudo monde à part, impliquées dans une conversation à sens unique nous promettant une consommation artificielle qui flatte notre égo-je les présente aujourd’hui comme des images libérées, qui ne sont plus ignorantes de leur environnement urbain et ouvertes à des interprétations et des usages qu’elles refusaient d’accepter auparavant. »- Aaron Hegert

→ Pour retrouver le billet original du 19 Mai 2009 sur Ilikethisart c’est ici.

F.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Copyright Art Design Tendance - Réalisation SwMedia