Le Corbusier

Écrit par

Rencontre lumineuse entre Anish Kapoor et Le Corbusier à la #BiennaleLyon #1

Art contemporain, Blog, Design| Vues: 414

Nous fêtons cette année le 50ème anniversaire de la mort de l’architecte Le Corbusier. Charles-Édouard Jeanneret-Gris fut un génie, touchant au design, à l’architecture, à la peinture, à la sculpture, à que sais-je d’autre encore… Dans la seconde partie de sa vie, il investit son talent (entre autre) dans l’édification de bâtiment religieux dont nous, lyonnais et habitants de la région, pouvons nous enorgueillir d’abriter sur nos terres quelques réalisations. ↓

Le Corbusier

Le Corbusier

Anish Kapoor

Anish Kapoor

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1953, Le Corbusier démarre les plans de conception du couvent de Saint-Marie de la Tourette à Eveux-sur-l’Arbresle, à 20 mns de Lyon. Réalisé de 1954 à 1959, il continue d’abriter une petite communauté de moines dominicains, une dizaine en tout et pour tout aujourd’hui. Les amoureux du design chérissent cet endroit, en dehors du temps, qui filtre la lumière du jour et abrite une chapelle à la conception extraordinaire. ↓

Couvent de la Tourette, 2015. photographie ©FrançoisBoutard

Couvent de la Tourette, 2015. photographie ©FrançoisBoutard

Il se trouve qu’il y a un homme de foi au Couvent de la Tourette au profil très atypique. Marc Chauveau, frère dominicain du couvent est aussi historien de l’art (il a fait l’Ecole du Louvre) et, depuis 7 ans, il invite les plus grands artistes contemporains à mettre en résonance leurs travaux avec ce lieu qui n’est pas commun. C’est ainsi que François Morellet, Vera Molnar, Stéphane CouturierIan Tyson, Eric Michel ou encore Philippe Favier sont venus vivre l’expérience architecturale de Le Corbusier et laisser leurs empreintes artistiques temporairement dans le couvent.↓

 

Dans le cadre de la 13e Biennale d’art contemporain de Lyon, Frère Marc Chauveau a tenté un pari audacieux en invitant le célèbre artiste Anish Kapoor à venir hanter artistiquement le lieu. Dans un endroit marqué par la rigueur architecturale et le dénuement des murs de crépi rugueux ou de béton brut, qu’allez donc nous proposer l’artiste indien ? Première partie de réponse ci-dessous ! ↓

Anish Kapoor chez Le Corbusier, Sky mirror. Vue de l'oeuvre depuis l'intérieur du couvent. La forme rectangulaire du couvent se reflète dans la lucarne concave du miroir. Photographie ©FrançoisBoutard

Anish Kapoor chez Le Corbusier, Sky mirror. Vue de l’oeuvre depuis l’intérieur du couvent. La forme rectangulaire du couvent se reflète dans la lucarne concave du miroir. Photographie ©FrançoisBoutard

 

Sky Mirror vu du sol. Photographie ©FrançoisBoutard
Sky Mirror vu du sol. Photographie ©FrançoisBoutard

Anish Kapoor chez Le Corbusier, Untitled, 2015. Photographie ©FrançoisBoutard

Anish Kapoor chez Le Corbusier, Untitled, 2015. Photographie ©FrançoisBoutard

 

Anish Kapoor chez Le Corbusier, Disrobe, 2013. Photographie ©FrançoisBoutard. Interaction forte entre la nudité grumeleuse du mur et la cire rouge qu'emploie souvent l'artiste. Une invitation pour nous rappeler que la chair, notre corps cohabite avec le spirituel, l'esprit représenté par les œuvres contemplatives de l'exposition comme le miroir.

Anish Kapoor chez Le Corbusier, Disrobe, 2013. Photographie ©FrançoisBoutard. Interaction forte entre la nudité grumeleuse du mur et la cire rouge qu’emploie souvent l’artiste. Une invitation pour nous rappeler que la chair, notre corps, cohabite avec le spirituel, l’esprit, représenté par les œuvres contemplatives de l’exposition comme le miroir.

Anish Kapoor, Disrobe. L'oeuvre dans son élément, celui du réfectoire du couvent. Photographie site www.lemondedecodecharline.wordpress
Anish Kapoor, Disrobe. L’oeuvre dans son élément, celui du réfectoire du couvent. Photographie site www.lemondedecodecharline.wordpress 

 

Le Couvent de la Tourette, 2015. Photographie FrançoisBoutard
Le Couvent de la Tourette, 2015. Photographie ©FrançoisBoutard

 

Couvent de la Tourette, vue sur l'extérieur depuis les couloirs, 2015. Photographie ©FrançoisBoutard
Couvent de la Tourette, vue sur l’extérieur depuis les couloirs, 2015. Photographie ©FrançoisBoutard

 

À suivre…

F.B.

One Response to " Rencontre lumineuse entre Anish Kapoor et Le Corbusier à la #BiennaleLyon #1 "

  1. […] également des informations complémentaires sur le blog Art Design Tendance de mon ami […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Copyright Art Design Tendance - Réalisation SwMedia