Écrit par

Les mots du Design #57

Blog, Design| Vues: 199

Bonjour et bienvenue dans notre série dominicale (un peu en avance ;-)) Les Mots du Design, des épisodes pour redécouvrir les pièces, chefs d’oeuvre, créateurs, éditeurs, etc. qui ont fait l’histoire du design. À la une aujourd’hui, un objet iconique de la fin des années 50, symbole d’une époque qui s’ouvre à un design haut en couleur et plus ludique : la fameuse chaise S de Verner Panton. ↓

Chaises S, design Verner Panton, (1959-1960)

Chaises S, design Verner Panton, (1959-1960), depuis le site de l’éditeur VITRA. L’éditeur fabrique la chaise en série depuis 1967.

Constituée d’une seule pièce de plastique moulée par injection, cette pionnière de la chaise en porte-à-faux (dépourvue de pied à l’arrière) symbolise l’optimisme, la couleur et les lignes minimalistes des années 60. Sa forme en S, inspirée par une pile de seaux en plastique, lui a donné son nom. On l’appelle aussi « chaise empilable Panton » en référence à son designer. Cet architecte de formation commence à s’intéresser à la création d’une chaise en plastique autoportante dans les années 50. De 1950 à 1952, il travaille avec son ami, le danois Arne Jacobsen, sur de nombreux modèles de mobilier. Les expériences menées par Jacobsen dans le domaine des matériaux et des technologies influence énormément Panton. Fasciné par le potentiel du plastique, matériau encore inédit, Panton rêve d’une chaise monobloc, confortable et utilisable partout. La chaise S est le résultat de ses recherches passionnées.

« L’objectif de mon travail est d’inciter les gens à utiliser leur imagination pour rendre leur environnement plus stimulant. » Verner Panton.

Verner Panton.

Verner Panton. Source : wiki.verner-panton-design.com

Avec son prototype en polyester renforcé de fibre de verre, moulé par injection, puis poli et teint, Panton réussit un savant mélange de souplesse, de durabilité, de légèreté et de beauté. Si la chaise S voit le jour dans les années 50, sa fabrication en série ne sera rendue possible qu’en 1967, en collaboration avec l’éditeur Vitra, grâce à l’arrivée des plastiques industriels – permettant par ailleurs une réduction sensible des coûts de production.

Si vous aimez la chaise S, alors vous aimerez :

 

Tabouret Mezzadro, Achille et Pier Giacomo Castiglioni, 1957.

Tabouret Mezzadro, Achille et Pier Giacomo Castiglioni, 1957.

 

Chaises Polyprop, design Robin Day, 1962-1963

Chaises Polyprop, design Robin Day, 1962-1963

 

Chaise Universale, design Joe Colombo, 1965-1967.

Chaise Universale, design Joe Colombo, 1965-1967.

 

Fauteuil Donna Up5, Gaetano Pesce, 1969.

Fauteuil Donna Up5, Gaetano Pesce, 1969.

Je vous laisse reprendre vos activités habituelles du dimanche, après m’avoir lu bien sûr :-)) Les 2 paragraphes principaux sont extraits de l’excellent livre : Pourquoi est-ce un Chef d’Oeuvre ? – Susie Hodge, Eyrolles.

F.B. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Copyright Art Design Tendance - Réalisation SwMedia